Boite pour guimbarde

Dans ma caisse à outil, la guimbarde de Veritas avait une fâcheuse tendance à se promener partout et j’ai bien failli égarer les lames et le guides. Avec des chutes de hêtre pour les côtés et le capot, du peuplier pour le fond et de l’épicéa pour les petit casiers.

Les queues d’aronde ont été faites à la main. Concernant le capot, il a été pris dans une chute proche d’un défaut de la planche de hêtre. Le morceau a été débiter en deux à la scie à ruban puis recoller bord à bord comme s’il s’agissait d’un livre que l’on ouvre ; les motifs se retrouvent en symétrie.

Boite guimbarde

Boite guimbarde

La rainure et la feuillure ont été faites à la défonceuse. La boite a été finie au rabot Stanley n°4 fraichement affûté puis au racloir.

Boite guimbarde - intérieur

Boite guimbarde – intérieur

Tous les éléments sont maintenant bien rangés, la guimbarde bien en place. La contrepartie c’est que l’ensemble prend plus de place et ajoute un peu de poids à une caisse de moins en moins légère.

C’était aussi le plaisir de faire une réalisation plus fine. Ce n’est pas parce que c’est plus petit que c’est plus simple, en particulier les queues d’aronde qui demande un ciseau à bois assez fin (6mm) pour être terminées.

Deux couches d’huile dure et une couche de cire crème ont été appliquées sur la boîte.


 

La bande originale de ce projet :

  • Shellac – Dude Incredible
  • Nina Simone – Driving Under the Moon (2014)
Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s