Cabane pour enfants

Il y a cinq ans et demi, je m’étais initié à l’auto-construction avec le projet d’une cabane pour enfants. Certainement moins équipé qu’à ce jour, mais malgré tout avec une scie sur table, une raboteuse et une perceuse, j’étais venu à bout du projet.

Cabane, ossature

Cabane, ossature

Sur la base d’une ossature bois, la structure a été montée avec des chevrons de sapin achetés à la scierie. La structure seule a été mise en place avant la pose du bardage et de la couverture. Il a fallu deux personnes déjà pour la mettre en place.

Cabane

Cabane

La petite maison a donc été livrée et utilisée directement. Trois volets et une porte à double battant ajoutent un côté ludique et permettent aussi de protéger des intempéries les jouets qui y sont rangés. Des petits pavés en ciment isolent le bois du sol.

Depuis, la cabane a été déménagée deux fois, et la dernière installation pouvait présenter des risques de remontée d’humidité. Il a donc été décidé de la surélevée en utilisant des restes de poutres en douglas. C’était aussi l’occasion d’en faire un petit peu plus en agrémentant la « demeure » d’une petite terrasse.

Le projet a été réalisée avec des restes de bardage qui ont été rabotés et délignés. Les bords des planches ont été fraisé avec un quart de rond pour que les fourmes soit moins dangereuse.

Cabane, vue rambarde

Cabane, vue rambarde

La rambarde est composée de montants de 7 cm de large et espacés d’autant. La main courante est faite avec deux lames vissées de chacun des côtés des montants et avec une troisième lame vissée à la perpendiculaire par dessus.

Cabane, vue escalier

Cabane, vue escalier

La hauteur devient importante pour les enfants, aussi un escalier avec des marches moins hautes que le standard a été fait. Celui-ci est monté sur des charnières pour permettre de le rabattre lorsqu’il faut passer la tondeuse.

Cabane, vue escalier et terrasse

Cabane, vue escalier et terrasse

Le plancher de la terrasse est aussi composé de lames de bardage rabotées. Elles reposent sur des solives de 4 cm de haut espacées de 26 cm, l’ensemble est très solide.

La rambarde est fixée sur la lisse avec un coin qui a été fait avec deux planches fixées entre elle.

Cabane, ve générale

Cabane, vue générale

Au final, voici la cabane terminée sur sa rehausse. Le bois a bien grisé en cinq ans, mais pour du sapin, il n’est pas du tout attaqué.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s