The Anarchist’s Toolchest

Christopher Schwarz est connu au Etats-Unis pour sa collaboration au magazine Popular Woodworking. Il anime aussi des cours de menuiserie, et a mis en place sa propre maison d’édition, Lost Art Press, dédiée au témoignage et à la réédition des ouvrages sur les pratiques traditionnelles.

La description de l’ouvrage en objet par son auteur préfigure déjà des thèmes qui y sont abordés : "Lorsque je suis trop fatigué, malade ou occupé pour pouvoir travailler dans mon atelier, je descends les escaliers vers mon sous-sol de 35 mètres carrés et je reste là, simplement, pendant quelques minutes avec mes mains sur mes outils.

J’ai tout d’abord pensé que cet étrange trait de personnalité m’était propre. Mais après avoir lu des histoires et des journaux d’artisans de ces 300 dernières années, j’ai compris qu’il s’agit en fait d’un trait commun à beaucoup d’entre eux. Je suis attiré, marié ou peut-être accro aux objet qui me permettent de modeler le bois en de formes nouvelles. En même temps, ma relation avec les outils ressemble à un mélange tumultueux entre un drame familial italien, le dilemme d’un bigame qui ne sait avec lequel de ses amantes coucher et un jardinier attentif.

Ce livre, "The Anarchist Toolchest", décrit un monde où les outils de menuiserie sont au centre d’une vie avec l’éthique de créer des meubles qui dureront pendant des générations. Il met en évidence le fait que vous pouvez construire presque n’importe quoi avec moins de 50 outils de haute qualité, et il vous montre comment sélectionner de véritables outils de travail, indépendamment de leur age ou de leur marque.

"The Anarchist Toolchest" vous guidera dans la construction d’une caisse à outils qui respecte les règles anciennes qui ont été oubliés ou ignorés.

Et il fera l’argument selon lequel la construction d’un coffre et de le remplir avec les bons outils pourrait bien être la meilleure chose que vous pouvez faire pour sauver notre métier." (voir le texte original en bas de cet article, la traduction étant probablement approximative)

Un beau programme. Le livre est fort plaisant à lire pour peu que l’on connaisse un peu la langue de Shakespeare. Le terme "anarchiste" est ici utilisé pour indiquer que cette démarche, de retour aux méthodes traditionnelles, est un acte de libération et d’autonomie. De façon plus pragmatique, c’est l’occasion de reconsidérer des outils et pratiques que nous aurions peut-être un peu trop rapidement remisés.

Cela a été pour moi une vrai ouverture et prise de conscience sur le fait que les machines ne font pas tout, qu’il est parfois plus rapide de sortir le rabot manuel que de mettre en place et de régler le rabot électrique.

Au-delà des considérations assez philosophique, c’est aussi un guide de construction pour la réalisation d’une caisse à outils avec les techniques traditionnelles.

Description originale :

By Christopher Schwarz
When I am too exhausted, ill or busy to work in my shop, I will shuffle down the stairs to my 15' x 25' workshop and simply stand there for a few minutes with my hands on my tools.
To be sure, I thought I was a touch nuts because of this personality quirk. But after reading the oral histories and diaries of craftsmen from the last 300 years, I found it's actually a common trait among artisans. I am drawn, married or perhaps addicted to the things that allow me to coax wood into new shapes. At the same time, my relationship with my tools is like a tumultuous combination of an Italian family drama, a bigamist's decision about who to sleep with and a careful gardener.
This book, “The Anarchist’s Tool Chest,” paints a world where woodworking tools are at the center of an ethical life filled with creating furniture that will last for generations. It makes the case that you can build almost anything with a kit of less than 50 high-quality tools, and it shows you how to select real working tools, regardless of their vintage or brand name.
“The Anarchist’s Tool Chest” will guide you in building a proper chest for your toolkit that follows the ancient rules that have been forgotten or ignored.
And it will make the argument that building a chest and filling it with the right tools just might be the best thing you can do to save our craft.
I also filmed a DVD to accompany the book click here for details. Like all books from Lost Art Press, “The Anarchist’s Tool Chest,” is printed and bound in the United States on acid-free 60# paper. The 6” x 9” hardcover is Smythe sewn and covered in linen. This book is 494 pages and includes a full index. All copies sold by Lost Art Press are signed by the author. Also available in Epub and Kindle formats. ISBN: 978-0-578-08413-8
Pricing & Availability: “The Anarchist’s Tool Chest” is $37. The book is also available from Lee Valley Tools, Lie-Nielsen Toolworks and Tools for Working Wood.

Rètroliens / Pings

  1. Caisse à outils traditionnelle « Le carnet du bois - 23 novembre 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 38 followers