Caisse à outils traditionnelle

Peu de temps après la lecture du livre de Christopher Schwarz, The Anarchist’s Toolchest, j’ai entrepris la construction d’une caisse à outil similaire au concept qu’il évoque.

Le principe est celui des caisses à outils de menuisier et charpentier de la fin du XIXième siècle. La construction se veut solide, d’où l’usage de queues d’aronde et pratique à transporter. Il y a eu bien entendu de nombreuses variations.

Cependant le volume de la caisse présentée était bien trop important pour mon besoin, enfin pour le moment, et surtout je souhaitais avoir un caractère portable.

Les plans ont été faits avec l’outil Sketchup, qui permet de modéliser en 3 dimensions les objets.

Ces dimensions ne sont pas le fruit du hasard, je me suis basé sur des multiples des caisses de la marque Festool, les très pratiques Systainer.

Du fait d’une dimension réduite, le modèle ne comporte que deux tiroirs coulissants. L’espace sous le second tiroir est dictée par la hauteur d’un rabot n°4.

Le capot est réalisé sur le principe du cadre avec panneau en feuillure. Tous les habillages des pourtours sont assemblés à queues d’aronde pour assurer la solidité des bords les plus saillants.

Le projet a été passionnant même si je ne suis pas allé aussi loin dans l’usage des outils manuels. C’était tout de même une première réalisation à base de queues d’aronde, taillées à la main.

Probablement trop absorbé à réussir de nouvelles méthodes, je n’ai malheureusement pas pris de photographie pendant la réalisation de cette pièce.

Les panneaux des côtés sont assemblés en queues d’aronde. Le fond de la caisse est réalisé avec des lames qui, par une feuillure de 7 mm, peuvent bouger. Il faut que le bois puisse travailler à cet endroit, car la caisse peut être posée sur un sol humide.

Afin de respecter l’esprit d’origine, des charnières en laiton ont été installées avec des vis du même alliage.

Rapidement l’outillage a trouvé sa place à l’intérieur. Un support pour les scies est vissé le long du grand côté. Il n’y a, pour le moment, aucun cloisonnement du fond ou des tiroirs. La caisse à outil n’est pas appelé à être déplacée très souvent, et le cas échéant l’ajout de chiffons permet de tout caler.

Une finition de peinture à huile de lin de teinte Rouge Brique de Nature et Harmonie a été appliquée en deux couches, avec une dernière couche de cire crème durcissante de la même marque pour renforcer la résistance et rendre plus homogène la brillance.

20121014-134828.jpg

Pour pouvoir fermer la caisse, une serrure aubéronnière a été ajoutée. Il n’a pas été facile de trouver cette pièce de quincaillerie, c’est finalement par les établissements Foussier que j’ai pu l’obtenir. Le prix n’est pas négligeable,  c’est pourquoi il faut penser à la quincaillerie avant de se lancer dans un projet, faute de quoi des contraintes difficiles apparaissent, et donc engendre du temps passés et des coûts non prévu et plus difficiles à maîtriser.

Cette serrure est une des rares à permettre la fermeture d’un coffre par l’intérieur, sans avoir recours à des fermetures en appliques.

20121014-134854.jpg

Une plaque de propreté sur le trou de serrure sera à installer. Il faut cependant trouver le bon modèle étant donné l’emplacement très proche de l’angle.

Un des avantage de la caisse en bois et de permettre une très bonne régulation de l’hygrométrie, ce qui permet d’éviter de retrouver un rabot ou un ciseau recouvert de rouille si il a été oublié un peu trop longtemps.

20121014-134914.jpg

La caisse est ici remplie telle qu’elle est utilisée actuellement avec les outils à mains.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 42 autres abonnés